C’est fini….

Bonjour à toutes et à tous,

Je m’excuse tout d’abord de ne pas avoir donné plus de nouvelles pendant ces 8 jours passés à Monaco, mais j’étais incapable après la journée de m’installer devant mon téléphone pour publier un article car je m’endormais dessus !!!

Je vais donc vous faire un résumé de ce qui s’est passé lors de cette 12° édition de la No Finish Line.

Arrivé le jeudi 10 à Menton où j’avais loué un appartement pour Brigitte, je me suis installé dès le vendredi matin pour être sûr d’avoir l’emplacement que j’occupe depuis 6 ans.

C’est avec le dossard  »22 » (je ne l’ai pas choisi) que j’ai pris le départ ce samedi 12 novembre 2011 à 14 heures sur le nouveau parcours de 1374 mètres ; ce chiffre « 22″ me poursuivra jusqu’à la fin de la course…

C’est la Princesse Stéphanie qui donna le départ de cette édition sous un soleil radieux (tout comme son sourire).

Ce nouveau circuit de 1374 mètres que plus de 6 000 personnes ont emprunté est beaucoup plus agréable et animé que l’ancien parcours de 1600 mètres qui nous faisait aller sur la digue sans vie et exposée au vent et qui était fermée lors d’arrivée de paquebot de croisière où lors du feu d’artifice.

Mon objectif dès le départ était de faire 640 kilomètres et je devais donc faire une moyenne de 80 km par 24 heures. Le dimanche à 14 heures, j’avais parcouru plus de 100 km et le lundi à la même heure je totalisais 193 km, ce qui me faisait une petite avance de 33 km et ainsi je pouvais me reposer un peu plus pour les jours suivannts. J’ai tenté au début de réduire mes nuits, de me coucher à 20 heures après le repas et de me lever 5 heures plus tard, de prendre mon petit-dèj, et démarrer ma journée à 02 heures du matin pour la terminer à 19 heures, heure du repas chaud servi par l’organisation. J’ai tenu ainsi 4 jours, mais l’appel du matelas était plus fort et je rallongeais mes nuits au fil des jours, mais la plus courte a été de 22 heures 30 à 01 heure du matin.

Lorsque je me couchais je me trouvais à la 19° place, et quand je reprenais la course, j’étais 22° (encore le 22), il y avait donc 3 personnes qui tournaient pendant que je dormais et j’ai dû faire un effort sur les derniers jours pour rester à la 19° place que je ne quitterai plus jusqu’à la fin.

Son Altesse Sérénissime la Princesse Charlène de Monaco, épouse de SAS le Prince Albert II de Monaco a également participé à cette manifestation, et s’est gentiment proposée de poser avec ma pomme pour une photo souvenir, et cette photo, prise avec mon appareil, a fait des jaloux chez mes voisins coureurs.

Le samedi dans la journée, j’ai eu la visite de Wilfrid Estrems, directeur de la société ABYLON et de son épouse Félicia, qui depuis 4 années s’engage à reverser à l’association  »Children & Future » 1 euro par kilomètre que je fais, et je rappelle que la Ville de Rosny-sous-Bois était également partenaire de cette course à but humanitaire car elle a versé une subvention de 700 euros à cette association. Vous remarquerez sur cette photo que je suis en bermuda, car dès le deuxième jour, je ne supportais plus mes cuissards  »corsaires » qui me coupaient la circulation derrière les genoux et j’ai dû sacrifier à coup de ciseaux mon pantalon de survêtement pour en faire un cuissard beaucoup plus ample et être ainsi plus à l’aise, au grand dam de Brigitte qui devra me faire un bel ourlet car je vais sûrement le garder pour de prochaines courses.

Et voilà, cette belle aventure s’est achevée le dimanche à 14 heures, avec la même météo superbe que pendant ces 8 jours,  avec des nuits à 10 degrès et des journées à 18, aucune goutte de pluie par rapport à l’an dernier où il fallait avoir 3 paires de baskets pour être sûr d’en avoir une paire de sèches pour reprendre la course le lendemain. Bref, une belle semaine encore pleines d’émotions, de fatique, de belles rencontres et au final la remise du trophée « individuel sponsorisé » par le couple princier et en compagnie de Wilfrid qui ne s’attendait pas à une telle journée.

Je n’ai pas réussi à cumuler 3600 kilomètres en 6 éditions, il me manquait, devinez combien ?? hé bien 22 kilomètres !!!!

Je termine donc à la 19° place, 9° vétéran 2 (plus de 50 ans) avec 630, 203 kilomètres. Je vous remercie toutes et tous qui m’avaient encouragé pendant ces 8 jours, par vos commentaires, vos appels, vos SMS, et si l’an prochain je reviens, je vous promets de faire encore mieux.

A bientôt pour d’autres aventures…

Bernard

Une réponse à to “C’est fini….”

  • Le Géant Vert:

    Encore une fois, que dire ???
    Bravo ! Chapeau l’artiste ! C’est bien mon Grand !!!
    Un peu simples comme messages devant cet exploit ! Et encore, record non atteint ! Pourquoi ? Pour revenir l’année prochaine dépasser les 4.000 kms ? Ou revoir Charlène, Stéphanie et Albert ? Ou bien replanter le lion sur le rocher ?
    Non, je pense que le mot approprié est : Merci !
    Merci pour les enfants !
    Merci pour ces sourires de princesses que tu nous ramènes !
    Merci pour cette leçon de courage et de volonté que tu nous donnes !

    Thumb up 0 Thumb down 0

Laisser un commentaire

IMPORTANT!
Quelle est la solution pour : 10 + 7 ?
Please leave these two fields as-is: