Et les jours passent…

Le mauvais temps s’est bien installé, le vent s’est un peu calmé mais il pleut toujours et les égouts n’arrivent plus à fournir, et l’eau monte sur une partie du circuit et on ne peut éviter cette immense flaque d’eau qui glace les pieds à chaque passage. Il faut plusieurs couches de vêtements pour ne pas être mouillé et éviter de prendre froid. Tiens, un petit conseil : si vous courrez avec un k-way, en général, vous êtes autant mouillé à l’intérieur qu’à l’extérieur, alors la solution est d’en mettre deux !! et ça marche.

Nous arrivons à jeudi…

L’organisation a annoncé « journée déguisement » et avec Dominique Odouard avec qui j’ai sympathisé depuis deux ans, on avait convenu l’an dernier que la prochaine fois, on amènerai ce qu’il faut comme déguisement. De son côté il avait amené une perruque verte et lunettes de soleil assorties ; de mon côté, habitué à ce genre d’exercices, j’avais amené un peu de matos, et dans l’après-midi du jeudi, on décide de sortir le grand jeu. On se change dans le camping-car, et là je peux dire qu’on a fait sensation !!! Deux grandes blondes pulpeuses  d’1m90, plus de 200 kilos à toutes les deux se sont promené sur le circuit pendant quelques tours au grand étonnement des femmes monégasques, jalouses certainement de nos tenues haute couture… Nous nous faisons photographier plusieurs fois, et sommes des « nouvelles stars » pendant un moment… Nous prenons volontiers la pause avec Yves Beauchamp, un Monsieur, spécialiste du decatriathlon, un canadien complètement félé !!

Laisser un commentaire

IMPORTANT!
Quelle est la solution pour : 8 + 4 ?
Please leave these two fields as-is: